La salle de boxe du Boxingbeats d’Aubervilliers s’est transformée en salle de concert le temps d’une soirée

Samedi 26 octobre, la salle de boxe du Boxingbeats Aubervilliers s’est transformée en salle de concert!  En partenariat avec villes des musiques du monde et avec la mairie d’aubervilliers au Boxingbeats on bouscule les lignes, entre sport et musique !

boxing beats

Pour la  mi-temps du festival Villes des musiques du monde, ce fut le moment de la rencontre et du mixage : sport et musique, tradition et modernité, jeunes et plus anciens… Une journée à la manière d’un grand « Fait-Tout », mélange intergénérationnel entre mordus du ballon rond, artistes, bénévoles et tous les amis qui gravitent autour du festival…

Dès 16h00,  un tournoi de foot en équipes avec des matchs courts, rythmés par le 93 Super Raï Band à la Salle « Le Five » d’Aubervilliers fut organisé.
Puis nous nous sommes retrouvés  à la salle de boxe autour d’un asado, barbecue argentin, à partir de 19h30 en prélude d’une soirée qui fut éclectique.

Soirée boxing beats « Barbusse Café » a ouvert la première partie avec Nasredine Dalil et Samira Brahmia, collecteurs de perles musicales enfouies dans la mémoire des résidents des foyers de migrants qui en deviennent pour l’occasion interprètes. Puis, changement de ring avec la performance dansée en live menée par Indans’Cité et la Cie Esprikom1.Temenik Electric, une des formations phocéennes les plus prometteuses du moment a pris le relais avec ses sons foncièrement rock, nourris de musiques populaires du Maghreb.

Publicités

Tagué:, , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :